Real time web analytics, Heat map tracking
eoliennesLes éoliennes d'un parc éolien sont parfois toutes arrêtées.
Ou alors, l'une d'elle, seule, est immobile.
Pourtant, il y a du vent !
Vent fort ou faible brise, les éoliennes ne tournent pas tout le temps... et ce n'est pas sans raison(s) !

 

"Meunier, tu dors, ton moulin va trop vite, ton moulin va trop fort !"

Comme son ancêtre le moulin, l'éolienne aime tourner pépère: pas trop vite et toujours à la même vitesse. Elle n'apprécie ni les vents forts ni les rafales de vent : il n'y a rien de pire pour mettre ses pales à rude épreuve et risquer de les faire casser !

L'idéal pour qu'une éolienne produise la quantité d'électricité qu'on attend d'elle sans risquer de s'user trop vite ? Un vent pas trop fort : 20 à 30 km/h pour la plupart des modèles. Mais très régulier : sans rafales ni changement de direction trop brusque.

Comme le vent circule régulièrement et sans à-coups s'il ne rencontre pas d'obstacle, on les installe donc dans des zones pas trop ventées et plutôt plates, comme une plaine très dégagée, un lac, un bord de mer ou même dans la mer.

Mais, il peut y avoir "grand vent" certains jours même si l'emplacement des éoliennes a été bien choisi ! Ces jours-là, pour éviter qu'elles ne cassent, elles sont arrêtées (et orientées pour offrir une prise au vent la plus faible possible).

Dans les régions où les risques de cyclones sont importants, les éoliennes ne sont pas fixées rigidement dans le sol : de gros câbles - appelés haubans - maintiennent vertical leur mât, articulé à la base.

Du coup, à l'annonce d'un cyclone, ces éoliennes haubanées (les haubans peuvent se coucher sur le sol en 45 minutes chrono !


D'autres éoliennes ont un imposant socle qui leur permet de se rabattre automatiquement en cas de tornade.

 

Mais que fait cette éolienne arrêtée, alors que ses voisines turbinent sous un vent optimal ?

Une éolienne arrêtée au milieu d'autres éoliennes en mouvement n'est pas une fainéante en train de siester !
Elle a sans doute une excellente raison d'être arrêtée à ce moment là...

Elle peut être en maintenance : un technicien est en train de vérifier que ses pales ne sont pas abîmées, que ses engrenages fonctionnent, que tous les boulons sont bien serrés,... Ou être en réparation.

Mais il y a aussi une autre raison fort possible. 

L'électricité produite par les éoliennes rejoint le réseau électrique général (en passant dans des câbles électriques enterrés, que l'on ne voit pas) pour arriver finalement dans les maisons et les usines où l'électricité est utilisée.

Mais il y a un "hic" avec l'électricité : elle est très difficile à stocker. Il faut donc produire à chaque instant la quantité l'électricité qui est utilisée au même moment.

Et le réseau électrique est aussi alimenté par d'autres sources, comme les barrages hydro-électriques, les centrales nucléaires ou les fermes de panneaux solaires... Chaque source d'électricité est donc autoriser à "injecter" une certaine quantité d'électricité, ni trop, ni trop peu par rapport à la consommation du moment.

Et vous l'avez compris : une éolienne peut donc est arrêtée pour diminuer la quantité d'électricité produite par le parc éolien à un moment donné.

Avec une vitesse de vent idéale, le parc éolien produit beaucoup d'électricité. Et, à certains moments, si on laissait tourner toutes les éoliennes en même temps, cela pourrait faire "trop" d'électricité injecté sur le réseau.

L'éolienne se met en pause... parce qu'il n'y a plus de place parce que personne ne voudrait de son électricité !

 

 

Auteur du site

id_vero_2008_50x59.jpgVéronique Parasote
Docteur en physique
Journaliste scientifique

pourquoi ce site ?
 CV en ligne
vero [a] archi7.net

J'ai une question !

bonom_petit.gifVous avez une question... et Archi7 n'y a pas encore répondu ? Ecrivez-lui !

mail-147401-pixabay.png

N'hésitez pas à poser des questions : aucune question n'est "bête" !

Conseils de lecture

Révolutions animales, ou comment les animaux sont devenus intelligents
Révolutions animales, comment les animaux sont devenus intelligents Comment la science a-t-elle établi que les animaux sont sensibles, mais aussi capables d'intelligence, d'émotion, de créativité, de joie, d'empathie ? Quelles certitudes avons-nous à ce jour ? Et puisque la frontière entre humains et autres animaux devient plus floue, comment envisager de nouveaux rapports avec eux ? Ce livre événement répond à la somme des questions scientifiques mais aussi politiques, juridiques et sociales que les découvertes récentes ont fait naître. La précision des textes et l'art de les avoir rendus accessibles à tous font de ce livre un ouvrage majeur.
Ces animaux qui font l’Histoire, 50 animaux célèbres
Mars, Planète rouge

(réservé à l'auteur)

Partager cet article

JSN Metro template designed by JoomlaShine.com