2018 05 fluo phospho bracelet 2909006 pixabayDes aiguilles de réveil et des bracelets multicolores visibles dans le noir, des lucioles lumineuses en pleine nuit,  des T-shirts qui paraissent anormalement blancs en boîte de nuit...
Produire de la lumière n'est pas réservé aux lampadaires et aux lampes de poche à partir d'électricité. Mais cet inventaire à la Prévert mélange deux phénomènes différents : fluorescence et phosphorence. Éclairons tout cela !

 

2018 05 fluo bonomPourquoi voit-on certains objets dans le noir après les avoir éclairés ?

La réponse la plus logique et directe est "parce qu'ils sont fait pour !" : ils contiennent un matériau qui a une l'étonnante propriété d'emmagasiner de l'énergie pour la rendre sous forme de lumière. On appelle cela la phosphorescence.

2018 05 fluo phospho bohr diagram 38647 2Que se passe-t-il quand une particule d'énergie lumineuse (un photon) arrive sur un objet ?

L'objet est fait d'atomes et grouille d'électrons qui tournent autour de ses noyaux atomiques.

Or les photons peuvent "exciter" les électrons en leur donnant leur énergie, ce qui fait passer les électrons de leur niveau d'énergie "normal", stable, à un autre niveau d'énergie instable.

2018 05 fluo phospho bohr diagram 38647 3

← En général, les électrons se débarrassent de ce trop-plein d'énergie illico presto (en une nanoseconde, c'est-à-dire 1 milliardième de seconde) en émettant un photon pour revenir à leur niveau d'énergie stable.


Cette désexcitation électronique se passe en permanence dans tous les objets baignés soumis à de la lumière.

Il n'y a pas là de quoi faire là un objet qui fournira des photons quelques heures plus tard !

 

2018 05 fluo phospho bohr diagram 38647 4Par contre, il y a une astuce possible - et c'est celle que l'on utilise pour les objets fluorescents - en choisissant des atomes où les électrons "grimpent" jusqu'à un niveau d'énergie... mais redescendent en plusieurs fois.
Ils perdent alors un premier photon (pas forcément visible) jusqu'à un niveau d'énergie intermédiaire plus bas, qui est instable mais où ils peuvent rester plus longtemps.
Ils se débarraseront ensuite, tranquillou, quelques minutes ou quelques heures plus tard, d'un deuxième photon qui lui est visible !

Ca y est, nous avons la recette pour les aiguilles de réveil et les étoiles collées au plafond que l'on voit dans le noir longtemps après les avoir éclairées : elles "avalent" un photon et "recrache" l'énergie qu'il leur a apportée en deux étapes !

Les matériaux que l'on utilise pour cela sont fait de molécules - comme l'aluminate de strontium SrAl2O4 - dans lesquelles cette désexcitation "en deux étapes" est rendue obligatoire par des règles bien précises de la mécanique quantique... mais nous n'entrerons pas dans le détail ici.

 

2018 05 fluo phospho child 1633569 pixabayPourquoi certains objets ont l'air "trop lumineux" ?

Même si vous ne vous n'avez jamais utilisé le maquillage fluo de ce jeune homme, que vous ayez déjà surligné des morceaux de texte ou vécu à l'époque où les vêtements fluos étaient de rigueur... vous avez déjà vu des objets plus lumineux que la lumière ambiante. Tous ces objets ont un point commun : la fluorescence, qui leur permet de "transformer" immédiatement une partie de la lumière invisble à nos yeux qu'ils reçoivent en lumière bien visible !

Bon, autant vous le dire tout de suite, là aussi, c'est la mécanique quantique qui est à la manoeuvre et avec des phénomènes aussi divers au complexes. Nous n'entrerons donc pas dans les détails du "pourquoi / comment" mais seulement dans le conséquences que l'on peut observer.

2018 05 fluo phospho bohr diagram 38647 5Reprenons la situation à deux photons des molécules phosphorescentes, car le phénomène n'est pas très éloigné : la fluorescence est aussi un phénomène où un électron "grimpe" en énergie, au-delà d'un niveau intermédiaire d'où il va redescendre en émettant un photon visible.

Mais il y a une différence : il ne peut pas redescendre au niveau intermédiaire en émettant un photon. Il est donc obligé de perdre d'abord un peu d'énergie sous forme de chaleur avant de pouvoir perdre - sous forme de photon cette fois - ce qui lui reste alors comme énergie excédentaire.

the light bulb 467527 pixabayEt il n'y a pas que pour s'amuser que la fluorescence est utilisée :
c'est elle qui est à l'oeuvre dans les ampoules fluocompactes !

2018 05 fluo phospho blue light 1869254 pixabay

Par contre, pour les T-shirt est "plus blanc que blanc" en boîte de nuit, il faut chercher ailleurs l'explication de leur anormale luminosité !

Ils ne contiennent aucune teinture particulière : cet effet-là est du à l'éclairage et au fonctionnement de nos yeux. Cela se produit quand une pièce est éclairée avec une lumière bleue à la limite des ultra-violets : notre oeil en perçoit une partie, juste assez pour qu'il ne fasse pas totalement noir. Mais les T-shirts blancs diffusent ces UV juste à la limite du bleu... or nos yeux sont très sensible au bleu !

Cette astuce est d'ailleurs aussi utilisée pour la lessive - et nos grand'mères en étaient fans pour les voilages des fenêtres ! Encore aujourd'hui, allez faire un tour au rayon lessive des magasins : il existe des additifs bleus pour "éclaircir" les linges blancs.

 

2018 05 fluo phospho isao takahata le tombeau des lucioles
Et les lucioles dans tout ça ?

Et bien elles n'ont pas besoin de faire les courses pour briller, pas plus que certaines méduses : de nombreux êtres vivants fabriquent eux-mêmes des molécules capables de faire de la lumière !
Mais sont-ils fluorescents ou phosphorents ?
En d'autres termes, émettent-ils de la lumière en transformant une lumière que nous ne voyons pas ou gardent-ils "en réserve" la lumière du jour ?

En plus d'avoir un certain don pour utiliser la fluorescence, certains animaux  ont une façon de briller très personnelle : ils savent véritablement fabriquer de la lumière dans leur organisme !
Reprenons dans l'ordre...

Tout d'abord, la bio-fluorescence : certains animaux - des poissons notamment - transforment une partie non visible de la lumière ambiante pour la transformer en lumière visible...

Voir Pourquoi certains animaux sont-ils aussi "flashy" ?

Enfin, d'autres animaux sont de vraies "lampes de poche" : ils sont bio-luminescents. Cela veut dire que - lumière ambiante ou pas - ils émettent de la lumière.

Voir Ces animaux qui fabriquent de la lumière...

Quant à la bio-phosphorescence qui permettrait à certains animaux d'émettre de la lumière dans le noir bien longtemps après que le soleil se soit couché, grâce à des molécules phosphorescentes... la possibilité existe... mais je n'ai pas trouvé trace de publication où cela soit démontré... Ca viendra peut-être !)

 

Auteur du site

id_vero_2008_50x59.jpgVéronique Parasote
Docteur en physique
Journaliste scientifique

pourquoi ce site ?
 CV en ligne
vero [a] archi7.net

J'ai une question !

bonom_petit.gifVous avez une question... et Archi7 n'y a pas encore répondu ? Ecrivez-lui !

mail-147401-pixabay.png

N'hésitez pas à poser des questions : aucune question n'est "bête" !

Conseils de lecture

Mars, Planète rouge
À la découverte des plantes sauvages utiles
Révolutions animales, ou comment les animaux sont devenus intelligents
Révolutions animales, comment les animaux sont devenus intelligents Comment la science a-t-elle établi que les animaux sont sensibles, mais aussi capables d'intelligence, d'émotion, de créativité, de joie, d'empathie ? Quelles certitudes avons-nous à ce jour ? Et puisque la frontière entre humains et autres animaux devient plus floue, comment envisager de nouveaux rapports avec eux ? Ce livre événement répond à la somme des questions scientifiques mais aussi politiques, juridiques et sociales que les découvertes récentes ont fait naître. La précision des textes et l'art de les avoir rendus accessibles à tous font de ce livre un ouvrage majeur.
Ces animaux qui font l’Histoire, 50 animaux célèbres

(réservé à l'auteur)

Partager cet article

JSN Metro template designed by JoomlaShine.com