Marguerite-Perey.jpgMarguerite Perey

Villemombre, 19.10.1909
Louveciennes, 13.05.1975
  • Physicienne et chimiste française.
  • Elle découvre le Francium en 1939.


Quelques mots sur sa vie
...

Fille de meunier, Marguerite Perey fait des études de chimie à l'École d'enseignement technique féminine (# ) et obtient ainsi le diplôme d'État de chimiste en 1929.

De 1929 à 1934, elle assiste Marie Curie dans ses recherches, en lui préparant ses sources radioactives, à l'Institut du Radium (qui s'appelle maintenant Institut Curie), à Paris.

Après la mort de Marie Curie en 1934, elle y obtient un poste de radiochimiste.
A ce moment, la case 87 du tableau périodique est vide : les chercheurs cherchent depuis 1870 l'élément qui doit s'y trouver. Marguerite Perey y parvient en 1938 : elle nomme cet élément "Francium" (un clin d'oeil à la façon dont Marie Curie avait nommé l'élément qu'elle a, elle, découvert "Polonium").

Pendant la guerre, elle reprend ses études et soutient une thèse sur l' "Élément 87, actinium K". Diplômée Docteur ès science à la Sorbonne en 1946, elle rejoint l'Institut du Radium, comme Maître de recherches au CNRS, cette fois.

En 1949, elle est nommée professeurà l'Université de Strasbourg et dirige un laboratoire de chimie nucléaire de l'Institut de recherche nucléaire (IRN) qui vient d'y être créé.

Le 12 mars 1962, elle est la première femme élue correspondant de l'Académie des Sciences.

Ses recherches sur les matériaux radioactifs lui ont coûté la santé : elle soufre d'un cancer des os à partir des années 50. Diagnostiqué en 1960, suite à une radio qui révèle que tout son squeltte est contaminé, ce cancer douloureux l'oblige à arrêter ses activités scientifiques. Elle s'installe à Nice et meurt 15 ans plus tard, d'un cancer généralisé.

Malade d’avoir trop manipulé la radioactivité, c'est elle qui introduit dans les laboratoires des mesures de protection obligatoires contre les radiations.


Marguerite Peray a été décorée de nombreux prix scientifiques : les prix Wilde (1950) et Le Conte (1960) de l'Académie des Sciences, le Grand Prix scientifique de la ville de Paris (1960), le Prix Lavoisier de la Société française de chimie (1964), la Médaille d'argent de la Société chimique de France (1964).

Elle a également obtenu des distinctions honorifiques : elle est nommée Officier de la Légion d'honneur et Commandeur des Palmes académiques en 1960, puis Commandeur de l'Ordre national du Mérite en 1973. discours prononcé par Alfred Kastler, prix Nobel de physique.

 


On lui doit...

- la découverte en 1939 d'un élément radioactif, activement recherché depuis 1870 : le Francium.

- les premières mesures de protection contre les radiations dans les laboratoires de recherche

 

Cotelle-Perey-musee-Curie.jpgPhoto du Musée Curie (Paris) : Sonia Cotelle (à gauche) et Marguerite Perey, en 1930.

 

Auteur du site

id_vero_2008_50x59.jpgVéronique Parasote
Docteur en physique
Journaliste scientifique

pourquoi ce site ?
 CV en ligne
vero [a] archi7.net

J'ai une question !

bonom_petit.gifVous avez une question... et Archi7 n'y a pas encore répondu ? Ecrivez-lui !

mail-147401-pixabay.png

N'hésitez pas à poser des questions : aucune question n'est "bête" !

Conseils de lecture

Révolutions animales, ou comment les animaux sont devenus intelligents
Révolutions animales, comment les animaux sont devenus intelligents Comment la science a-t-elle établi que les animaux sont sensibles, mais aussi capables d'intelligence, d'émotion, de créativité, de joie, d'empathie ? Quelles certitudes avons-nous à ce jour ? Et puisque la frontière entre humains et autres animaux devient plus floue, comment envisager de nouveaux rapports avec eux ? Ce livre événement répond à la somme des questions scientifiques mais aussi politiques, juridiques et sociales que les découvertes récentes ont fait naître. La précision des textes et l'art de les avoir rendus accessibles à tous font de ce livre un ouvrage majeur.
Mars, Planète rouge
Ces animaux qui font l’Histoire, 50 animaux célèbres
À la découverte des plantes sauvages utiles

(réservé à l'auteur)

Partager cet article

JSN Metro template designed by JoomlaShine.com